Le Diaphragme: l'abord en Ostéopathie.



Le Diaphragme est le muscle principal de la respiration. Les contractions involontaires et volontaires du diaphragme impliquent une descente puis une montée de celui-ci et cela plus de 23,000 fois par jour.


Outre son rôle physiologique respiratoire, le diaphragme influence d'autre systèmes du corps humain: système nerveux, système vasculaire, système digestif, système musculo-squelettique.


Il est donc essentiel que le muscle diaphragme soit libre dans ses mouvements et qu'il ne soit pas influencé négativement dans sa physiologie.




Anatomie du Diaphragme



L'anatomie du diaphragme est complexe. Sa forme ainsi que ses insertions au système squelettique sont multiples.


C'est grâce à cette anatomie que nous pouvons effectuer des liens thérapeutiques afin de déceler et travailler les gênes et douleurs du corps causées par une dysfonction du diaphragme.


Le Diaphragme délimite le thorax en haut où sont présent, en autre, le coeur et les poumons et l'abdomen, en bas, où sont présent les organes et viscères.


Le Diaphragme est constitué des deux coupoles (Droite et Gauche) séparées par un centre tendineux appelé Centre phrénique.


Seules les deux coupoles sont constituées de fibres contractiles et donc sont en mouvement lors de la respiration alors que le centre phrénique n'est composé que de fibres non contractiles et donc immobile lors de la respiration.

Ce centre phrénique est le lieux où le coeur y est solidement posé et attaché.

Les insertions musculaires du diaphragme sont nombreuses et entourent toutes la partie inférieure du thorax:


  • Sternales: Partie basse du sternum et Appendice Xiphoïde

  • Costales: Cartilage commun , 10ème, 11ème et 12ème Côtes

  • Vertébrales: Piliers du diaphragme (Th12 , Lombaire 1 à 3)


Lors des passages des éléments vasculaires (Aorte et Veine Cave inférieure) ainsi que de l'oesophage, le diaphragme possède des orifices laissant passé sans contraintes ces éléments, on les nomme Hiatus.


Le Diaphragme possède une innervation (centre de de contrôle) volontaire et involontaire. C'est au niveau des 3ème, 4ème et 5ème étages cervicaux que le nerf Phrénique (Diaphragmatique). Ce nerf descend le long du cou ainsi qu'au niveau du médiastin (entre les poumons) pour donner ses informations au diaphragme et aux fibres contractiles des coupoles diaphragmatiques.



Physiologie du Diaphragme

Le Diaphragme peut être, schématiquement, comparé à un piston de seringue. Le mouvement haut/bas des coupoles fait entrer l'air dans les poumons et chasse l'air des poumons.


L'inspiration est dite active car les coupoles se contractent est descendent, alors que l'expiration est dite passive car les coupole se relâchent et remontent comme un élastique.

1: Descente des coupoles lors de l'inspiration


2: Entrée passive d'air dans les voies aériennes


3: Remontée passive des deux coupoles


4: L'air des poumons est chassé par la poussée des coupoles.




Le Diaphragme et l'abord en Ostéopathie



L'ostéopathie est basée sur le principe de globalité du corps. L'anatomie et la physiologie des structures du corps renseignent l'ostéopathe dans sa stratégie de traitement. Cela est un gage de qualité dans la prise en charge de votre thérapeute.


L'ostéopathe, grâce à un examen physique strict, évalue si les douleurs ou gênes du corps sont en mesure d'être traiter par l'ostéopathie ou s'il nécessite des examens complémentaires chez votre professionnel de santé.


Après un diagnostic d'opportunité positif, l'ostéopathe teste la mobilité des différentes structures du corps en liens avec votre motif de consultation et établit un axe de traitement en fonction de vos antécédents (médicaux, traumatiques, chirurgicaux et familiaux) ainsi qu'à votre état de santé au moment de la consultation (âge, fatigue, stress ...)


Chaque ostéopathe possède sa propre manière d'aborder le corps mais des axes communs peuvent être mis en commun:



Axe Mécanique:



Les insertions du muscle diaphragme (vu en dessus) montrent que les structures sont constamment en contraintes lors des 23 000 cycles respiratoires quotidiens.


Lors de traumatismes ou lors de mouvements incorrects, des pertes de mobilité, souvent douloureuses, se font ressentir au niveau des muscles du dos et des articulations vertébrales et/ou costales.

Le diaphragme est souvent retrouvé tendu et/ou douloureux à la palpation ce qui montre un impact mécanique du diaphragme sur le défaut de mobilité des zones douloureux.


Le muscle psoas (ilio-psoas) est très proche, anatomiquement, de la portion postérieure du diaphragme.


Le caractère sensible du muscle psoas influence nettement la mobilité du diaphragme entraînant souvent des sensation de diminution de la respiration par exemple.




Axe Vasculaire:



Comme vu dans l'étude anatomique du diaphragme, il existe des passages vasculaires diaphragmatiques.


Le passage de le veine cave inférieure peut être perturbé par un diaphragme qui serait tendu ou spasmé entraînant des signes de diminution du retour veineux comme des inflammations chroniques intestinaux ou des phénomènes de jambes lourdes.


Ces signes ne sont pas causés uniquement par un muscle diaphragme tendu mais celui-ci participe au maintient une diminution de drainage global du corps.



Axe Nerveux:



Le caractère mixte du muscle diaphragme, contractions volontaires et involontaires lui donne un physiologie bien particulière dans le corps.


Comme étudié dans l'anatomie du diaphragme, le nerf phrénique (diaphragmatique) prend comme origine les cervicales moyennes (C3-C4-C5).


Ce nerf (gauche et droit) descend le long de la loge viscérale du cou ainsi que dans le médiastin pour donner ses informations au diaphragme.


Dans un abord globale, l'ostéopathe évaluera les zones de tensions présents le long du passage de ce nerf afin de lever les différentes contraintes que s'accumulent autour de lui afin de favoriser un état d'équilibre optimal à la physiologie du diaphragme.



Axe Emotionnel:



Proche du muscle diaphragme se trouve le plexus solaire (ou coelique). Cette zone est un amas de connexions nerveuses provenant de différentes afférentes nerveuse (nerf vague, phrénique, splanchnique etc..).


La perturbation et l'état de tension du plexus solaire est nettement en lien avec l'état émotionnel du corps.


Un état de stress ou de fatigue chronique entraine la plupart du temps une zone d'hypo-mobilité au niveau du plexus solaire ainsi qu'au niveau de la mécanique globale du diaphragme.


Votre ostéopathe, dans une approche adaptée à votre état de stress ou de fatigue, favorise le retour à la détente de cette zone cruciale pour l'équilibre émotionnel du corps.


Conseils d'exercices respiratoires Diaphragmatiques:



Les exercices de respiration sont important à effectuer quotidiennement afin de lutter contre le stress et la fatigue.


Chaque exercices respiratoires permettent un temps de pause à l'organisme et stimule la détente diaphragmatique ainsi qu'aux structures qui lui sont proches (plexus solaire, muscle Psoas, coeur, poumon, rein, organes de la digestion... ) et donc favoriser leur fonctionnement.


Un exercice simple est souvent proposé en fin de séance par votre ostéopathe à Lyon Croix-Rousse.


Cohérence Cardiaque 365:

3: Trois Fois par jour

6: Six Cycles Respiratoires par minute

5: Pendant Cinq minutes




Pour toutes autres informations, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone au Cabinet d'Ostéopathie à Lyon Croix-Rousse.




Paul-Adrien Griveaud

Ostéopathe à Lyon Croix-Rousse.

#diaphragme #diaphragmebloqué #stress #angoisse #burnout #respiration #inspiration #expiration #sport #détente #blocage #ostéopathe #lyon #croixrousse #conseils #douleurdedos

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
No tags yet.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Paul-Adrien Griveaud Ostéopathe D.O. - 9 Boulevard de la Croix-Rousse - 69004 Lyon - Mentions légales